• fondation pierre arnaud centre d'art lens jean-pierre emery architecture contemporaine valais 1445
  • fondation arnaud façade lens architecture contemporaine  1082
  • lac louché lens fondation pierre arnaud bâtiment 1446
  • toit fondation pierre arnaud lens valais 1451
  • façade miroir fondation arnaud lens valais art moderne 1452
  • fondation pierre arnaud jean-pierre emery architecte 1449
  • fondation arnaud lens espace exposition fondation pierre arnaud adrien gardère 1447
  • fondation pierre arnaud lens art moderne valais 1450

Un centre pour la culture
et le tourisme

Une plus-value culturelle

Avec son domaine skiable, son Open international de golf, son casino et son festival Caprices, l'offre touristique du plateau de Crans-Montana, déjà éloquente, se trouve enrichie par l’offre culturelle de la Fondation Pierre Arnaud.

Vers un tourisme doux

Le Centre d’art est situé à Lens, sur la rive droite du Rhône, entre Sierre et Sion, dans une région jouissant d’un ensoleillement optimal et aisément accessible en toutes saisons. Ses visiteurs ne manqueront pas d’agrémenter leur étape culturelle d’une promenade à Lens, autour du lac du Louché, le long des ruelles contournant l’église St-Pierre- aux-Liens ou sur le chemin du Christ-Roi sur la colline du Châtelard. Ils pourront ainsi profiter de la beauté du lieu, de la présence de ses traditions et, à travers les expositions du Centre d’art, porter leur regard sur un monde plus vaste.

Un programme de médiation culturelle intégrant le Centre d’art dans des circuits de randonnée et proposant des événements en lien avec la nature et le patrimoine est en cours d’élaboration.

Architecture et montagne

Situé au cœur d’un village de montagne, qui fait partie du Haut-Plateau de Crans-Montana, le Centre d’art adopte une architecture résolument contemporaine, n’altérant en aucune façon l’harmonie du site alpestre et traditionnel. L’architecte Jean-Pierre Emery a élaboré un projet étonnant où le bâtiment disparaît sous un toit en jardin qui rejoint en pente douce la route vers l’arrière. Véritable miroir, la façade sud reflète tel un tableau le panorama du lac et des Alpes environnantes, faisant écho aux paysages qui ont tant inspiré les peintres.

  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 1 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 2 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 3 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 4 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 5 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 6 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 7 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 8 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 9 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 10 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010-2013 11 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 12 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 13 / 14
  • Chantier du centre d’art, 2010–2013 14 / 14

La façade, un emblème

Des exigences technologiques et esthétiques

La façade du Centre d’art répond à six critères particulièrement exigeants:

  • Produire de l’énergie grâce à des panneaux photovoltaïques
  • Garantir une isolation thermique optimale pour les œuvres d’art
  • Répondre aux normes Minergie
  • Filtrer la lumière nécessaire à la mise en valeur et à la protection des œuvres exposées
  • Produire des jeux de lumière la nuit
  • Refléter le panorama du lac du Louché et des montagnes environnantes.

Une façade unique en Europe

Le procédé innovant utilisé pour satisfaire ces exigences fait de la façade du Centre d’art un ouvrage unique en Europe.

Résultat:

  • Une façade de 250 m2 composée de 84 panneaux photovoltaïques
  • Une pose réalisée en 2 jours selon le principe du LEGO®
  • Des modules regroupant la technologie photovoltaïque et le système d’isolation afin d’assurer une parfaite résistance thermique
  • Une isolation thermique composée de nanoparticules qui offre deux avantages: une épaisseur infime qui équivaut à 25 cm de laine de pierre et un matériau qui laisse passer la lumière
  • Une production énergétique moyenne de 15’000 kWh par année, soit l’équivalent de l’ensemble des besoins en éclairage du Centre d’Art.

Par son éclat, sa beauté et son efficience technologique, la façade s’inscrit naturellement comme emblème de la Fondation.

Un espace d’exposition

Un espace d’exposition adapté et exigeant

Le Centre d’art de la Fondation Pierre Arnaud est spécifiquement conçu pour la présentation d’expositions temporaires. Le bâtiment, sur deux niveaux, offre environ 1’000 m2 d’espace d’exposition aménageables en fonction de la scénographie. Moderne et innovant, il présente des conditions idéales tant pour le confort du visiteur que pour la conservation des œuvres.

Une boutique-librairie et un restaurant doté d’une terrasse complètent l’offre proposée au public.

Un éclairage ingénieux

Une façade spectaculaire sur toute la hauteur sud du bâtiment filtre la lumière du jour. Selon la luminosité extérieure en effet, la façade s’assombrit ou s’éclaircit à dessein de protéger les œuvres exposées et de leur assurer un éclairage optimal.

Concept des expositions


Un cycle de cinq ans

L’ensemble des expositions forme un cycle de cinq ans. Les cinq expositions d’hiver constituent un tout sur la thématique de la rencontre entre particulier et universel, dans cinq des grands courants picturaux qui ont marqué l’histoire de l’art entre 1800 et 1950 ; les cinq expositions d’été, elles, traiteront de la corrélation entre civilisations ou de l’influence du passé sur le présent.

Le tout forme une « collection » d’expositions conceptualisées, réunies et mises en scène de manière spécifique, par les équipes qui travaillent pour la Fondation Pierre Arnaud. La politique éditoriale de notre catalogue suivra bien entendu et mettra en exergue cette volonté.

Depuis 2016, notre Centre d’art propose une troisième exposition annuelle consacrée à des collections privées suisses. Celle-ci trouve sa place entre les expositions estivale et hivernale. Dans l’intervalle, ces dernières sont rythmées par des expositions intermédiaires, au printemps et en automne, de plus courte durée. Celles-ci sont notamment consacrées à un art d’inspiration valaisanne.

Courants de la peinture européenne 1830 – 1950 (hiver)

Les expositions d'hiver mettent en valeur les grands courants picturaux qui ont marqué l’art entre 1800 et 1950. Les peintres de l’arc alpin y sont confrontés aux maîtres internationaux. Les expositions d’hiver entendent en effet montrer que cette peinture est en adéquation avec son temps et avec les grands courants européens. S’il est vrai que, durant tout le XIXème siècle, les peintres suisses se sont efforcés de constituer un art national, ce dernier s’est forgé dans le creuset des principaux mouvements picturaux internationaux.

Un cycle de cinq expositions sur cinq ans est ainsi consacré au divisionnisme, au réalisme, au romantisme, à l’expressionnisme et au symbolisme.


Regards croisés (été)

Le cycle des expositions d’été s’est défini autour de la volonté de la Fondation Pierre Arnaud de présenter dans sa programmation estivale des expositions où les regards entre arts occidental et non occidental se croisent, où le présent cherche ses sources dans le passé ou l’ailleurs. Ces rencontres doivent aider à mieux comprendre que chaque civilisation produit de l’art, que chaque art est différent, porteur de valeurs ou de significations propres, et, enfin, que tout dialogue ou confrontation entre deux arts mis en perspective est fécond.

Des expositions sont ainsi consacrées au surréalisme et aux arts primitifs, aux regards croisés entre artistes occidentaux et non occidentaux ou encore à la peinture corporelle.

Un comité scientifique formé de spécialistes participe à la conception et à l’organisation de chaque exposition.


Passions suisses : Collections privées (automne)

Le Centre d’art présente d’importantes collections suisses. Ces expositions sont à l’image de collectionneurs suisses, et proposent un vaste éventail d’œuvres d’art, élargissant les champs chronologique et géographique.

Ce cycle a été inauguré par l’exposition d’une partie de la Collection Pierre Arnaud au printemps 2015.


Inspirations valaisannes

Il est important pour la Fondation Pierre Arnaud de consacrer une partie de ses expositions à un art d’inspiration valaisanne, étant donné que celui-ci a été à l’origine de la collection de Pierre Arnaud. Sis au cœur des Alpes valaisannes, il paraît tout naturel que le Centre d’art donne la parole aux poètes, écrivains, musiciens et peintres liés au Valais tels que Biéler, Ramuz, Muret, Auberjonois, Stravinsky ou Zermatten.


  • Calendrier
    • Exposition:

      Montage en cours - Centre fermé au public

      Activités:

      Aucune ce jour
  • Horaires
    • Centre d’art (durant les expositions)
      ME–DI10:00–18:00

      Fermeture le lundi et mardi

      Restaurant
      ME10:30–18:00
      JE-DI10:30-23:00

      Fermeture le lundi et mardi
  • Contact
    • Fondation Pierre Arnaud
      Centre d’Art, Lens ⁄ Montana
      Case postale 39
      1, route de Crans
      1978 Lens, Suisse

      Tél : 027 483 46 10
      info fondationpa.ch


      Restaurant L’Indigo
      Tél: 027 483 46 11
  • Follow us

    • Inscription à la newsletter

      © FPA

      Droits d'auteur

      Tous droits réservés. Sans autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation individuelle et privée sont interdites

      Impressum